Forum regroupant tous les opus de la série des Monster Hunter,un des plus gros carton de tout les temps au Japon.
 
AccueilBienvenueFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ma première fic

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ceanataur
Modérateurs
Modérateurs


Messages : 84
Points de réputation MHU : 0
Réputation du chasseur : 0
Date d'inscription : 24/08/2008
Age : 22
Localisation : Devant le fatalis, en train de tuer des mosswines

MessageSujet: Ma première fic   Dim 19 Oct - 17:39

C'était l'histoire de quatre valeureux chasseurs, l'un s'appelé Kyoshiro, l'autre David, le suivant Riper et le dernier Sylver. Les quatres premiers chapitres seront consacrés à chacun des guerriers.

CHAPITRE I : Kyoshiro, les débuts


Originaire de Pokke, il perdit ses parents à l'âge de 6 ans. Il fut recueillit par le sage du village qui lui enseigna l'art de chasser.

Sa première véritable mission fut d'aller combattre un groupe de giapreys qui tuait les popos du village. Il partit donc tout seul équipé de ses équipements Mafumofu et de sa seule épée : kris en os. Avant d'atteindre le camp, il croisa la route de deux chasseurs qui étaient partis chasser le blangonga, l'un portait des crocs et des griffes, l'autre une queue et des moustaches. Ils étaient tous deux équipés d'une armure de chasseur et semblaient contents de leur victoire. Arrivé au camp, il chercha dans la boîte bleue. Il y trouva une carte, des aiguisoirs, des potions et des marqueurs. Il prit tous ces objets et partit à la recherche du clan de giapreys.

Après quelques heures de marches, il arriva devant un immense lac, il se demandait même si ça n'était pas une mer. Près du lac, une famille de popos s'abreuvaient tranquillement. Mais cachés dans la neige encore fraîche, deux giapreys guettaient leur proie, le popo nouveau-né. Il s'approcha des popos, et commença à les caresser mais soudain, le popo caressé lui donna un violent coup de défense. Il alla s'étaler dans les hautes herbes, légèrement sonné. Quand il se remit de son coup, il vit un combat entre les deux giapreys et la mère popo qui voulait protéger son enfant. Il n'hésita pas une seconde, sortant son kris en os de son fourreau et attachant son bouclier à son bras gauche, il fonça en direction des giapreys, mais il n'avait pas vu qu'un autre giaprey était derrière lui. Celui-ci lui sauta dessus, mais, grâce aux entraînement intensifs que lui avait donné le sage du village, il fit une roulade sur le côté et esquiva l'attaque du giaprey. Puis fonça lui dessus, pensant aux popos qui avaient besoin d'aide. D'un coup, il entailla le dos de l’animal qui hurla de douleur. Le giaprey lui donna un coup de griffes mais il se protégea puis enchaîna en plantant son épée dans le torse du monstre. Le giaprey s’étala par terre, mort. Kyoshiro n'eut pas un moment de répit et courut vers sa cible initiale. La mère popo était fatiguée et allait succomber aux attaques des giapreys. Soudain, les giapreys crièrent, ils semblèrent appeler quelqu'un ... quelque chose. Puis, dans une fracassante entrée, arriva un autre giaprey.

Il était plus grand que les autres. De loin, il ressemblait à ses congénères, mais de près, on pouvait apercevoir des cicatrices sur son dos et sa queue, il avait une crête aussi bleu que l'eau du lac glacé, et des griffes de la taille des défenses d'un jeune popo, elles avaient l'air aussi tranchantes qu'une dague de chasseur. Kyoshiro prit peur pendant un moment mais voyant le très jeune popo attaqué par ces monstres, il reprit confiance. La larme à l’œil, il chargea en direction du monstre alpha, qui se tourna vers lui. Le monstre et ses sujets s’arrêtèrent alors de s'en prendre aux popos. Lui, n'écoutant que son cœur et son courage, continua à avancer. Les monstres foncèrent alors à leur tour sur lui. Il fonçait avec l'épée dirigée vers l'avant et son bouclier qui couvrait son torse. Le choc avec le premier giaprey fut terrible, le sang gicla de tout les côtés. La pauvre créature n'avait rien compris à ce qui lui arrivait. En un rien de temps, tout les autres giapreys s'attaquèrent alors à Kyoshiro qui résista aux premiers assauts et tua près de quatre monstres. Puis ce fut le tour du chef, un giadrome d'après ce qu'avait dit le sage. Kyoshiro attaqua le premier mais le giadrome esquiva facilement le coup d'un saut sur le côté. Il se demanda comment allait-il y arriver mais le temps qu'il pensa à cela, le giadrome avait déjà foncé sur lui, lui arracha son épée des mains et le percuta de plein fouet. Il fit un vol de plusieurs mètres afin de retomber sur le dos, dans l'herbe. Un giaprey lui sauta dessus, heureusement, le bouclier le protégea. Il vit les dents du monstre s'avancer vers sa tête, il voulu s'enfuir mais le poids du giaprey sur son ventre l'en empêcha. En dernier recours, il donna un coups de poing dans la gueule du monstre, le giaprey tomba sur le côté pour se relever en moins d'une seconde mais Kyoshiro en profita pour se relever et commencer à chercher son épée. Il la vit près d'un rocher, sans réfléchir, il courut vers elle mais le giaprey le poursuivait. Alors, d'une roulade bien calculée, il roula sur son épée et la prit dans sa main droite. D'un revers fulgurant, il trancha la tête du giaprey qui s'écrasa par terre. Puis regarda autour de lui, il n'y avait plus personne, plus rien. Il se retourna, le giadrome était devant lui, sur un rocher, à moins d'un mètre de lui. Avec une rapidité phénoménale, il avança son bras vers la gueule bavante du monstre. Le giadrome l'évita mais eu la crête tranchée. Alors il donna un coup de griffe dans le corps du chasseur qui tomba à cause de la douleur. Kyoshiro n’eut le temps de faire qu'un seul geste qui coupa dans une giclée de sang la patte gauche de l'animal. Le giadrome cria d'un son strident avant de s'étaler par terre, gémissant. Kyoshiro se releva et s'avança vers lui, il donna le coup final dans la tête de la créature qui succomba. Puis il tomba dans les pommes, dans son sang.

Heureusement, un chasseur qui passait par là vit notre jeune héros et lui donna immédiatement une potion antique. Kyoshiro se remit sur ses jambes une heure après. Après avoir remercier le chasseur, il prit les griffes et la crête du giadrome qu'il avait tuer puis rentra à Pokke. Quand il fut rentré, il alla voir directement le sage qui restait toujours devant le camp d'entraînement. Il commença à lui raconter son histoire et lui montra ses récompenses. Le sage lui dit qu'il savait qu'il y avait un giadrome mais qu'il ne voulait pas le décourager. Il lui dit aussi qu'il était près à devenir un grand chasseur avant de lui donner une nouvelle arme et de nouvelles armures. Il lui offrit donc l'épée ceinture noire et les équipements giapreys pour sa victoire contre le giadrome. Kyoshiro rentra chez lui et installa tout ça dans son coffre. Heureux de sa victoire, il alla revoir le sage qui lui fit visiter le hall de rassemblement. En rentrant chez lui, un félyne croisa sa route, il avait l'air fatigué et malade, Kyoshiro, de bon cœur, le ramena chez lui et le soigna. Depuis ce jour, il adopta ce félyne puis quatre autres et ne se consacra plus qu'aux quêtes toujours plus dures jusqu'à rencontrer quelqu'un dans une quête contre le lao-shan, un certain David ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ceanataur
Modérateurs
Modérateurs


Messages : 84
Points de réputation MHU : 0
Réputation du chasseur : 0
Date d'inscription : 24/08/2008
Age : 22
Localisation : Devant le fatalis, en train de tuer des mosswines

MessageSujet: Re: Ma première fic   Lun 20 Oct - 20:36

CHAPITRE II : David, au commencement

David est né à Kokoto et perdit sa mère durant un combat contre deux yian kut-ku. Depuis, son père lui apprend à chasser pour venger sa mère, soit disant. Tous deux, ils allaient chasser le mosswine dans les vastes forêts proche du village de Kokoto. David n'était pas très costaud pour son âge donc il regardait seulement son père chasser. Celui-là portait une épée digne des grands chasseurs, une agito avait-il dit un jour. Il était équipé en armure de combat et partait souvent de la maison où ils habitaient pour aller chasser le roi du ciel, il revenait toujours bredouille car personne n'avait vu en vrai ce roi. En fait, personne n'est revenu vivant après l'avoir vu. La légende dit qu'il ressemblerait à un monstre rouge sang qui cracherai des boules de lave, il pourrait s'envoler et passerait sa majeure partie du temps dans le ciel, il aurait aussi une queue d'une force fénoménale capable de détruire un rocher de la taille d'un aptonoth en mille morceaux. Une autre légende venue de Dondruma, un village lointain, dit que ce monstre serait aussi vif et rapide qu'un vespoid, et que sa couleur bleu-verte le rendrait invisible dans la forêt. Mais une toute autre légende de Jumbo, ville encore plus lointaine, dit que le roi du ciel est aussi argenté qu'une lame qui vient d'être polie sous le soleil, et qu'il vivrait dans une tour lointaine perdue dans la jungle de Nargu. Bon, revenons à nos chasseurs.

Un jour, son père partit pour la chasse au chef kut-ku, un certain yian garuga. Le chef du village, son père et d'autres valeureux chasseur partirent donc pour la chasse. Deux long jours s'écoulèrent, pendant ce temps, David à été recueilli par le professeur de l'école d'entraînement qui le laissait regarder les matchs dans l'arène. Enfin, à la fin du 2nd jour, un homme boîtant s'approcha du village; Tout le monde accourut vers lui, il raconta ce qu'il s'était passé : "hier ................ trop nombreux ............... tous morts .................. Je ........................................."
Et il s'est tu, trempant dans son sang, mort. Alors une sueur glacée remonta lentement le dos du jeune héros, une peur aussi sombre que le légendaire dragon noir s'empara de lui, une haine plus dévastatrice encore que le dragon géant des montagnes prit possession de son corps. Puis, sans bouger, il réfléchit, il réfléchit à ce qu'il allait faire, il réfléchit à ce qu'il va faire et ... tout d'un coup ... eut une idée aussi simple que normale, il allait venger son père.

Une semaine plus tard, après avoir fêté ses 16 ans, l'âge à partir duquel on peut chasser, il avait récolté assez d'argent pour s'acheter une nouvelle arme, il alla chez le vendeur d'arme, hésita, puis se décida à prendre la plus simple, la plus adapté, la plus meurtrière. Puis, il alla voir l'homme qui l'avait recueilli et lui dit ces trois mots : "JE SUIS PRET". Aussitôt, l'homme comprit, il l'ammena devant l'arène où il pourrait enfin faire ses preuves. Il lui demanda si il était bien sûr de ce qu'il voulait faire et l'adolescent lui répondit que oui. Alors la porte de l'arène s'ouvrit, laissant apparaître un camps où se trouvait au centre une boîte. Il avança, se rapprocha de la boîte, puis prit les potions et les viandes qui se trouvaient dedans. Puis, il se tourna, face à une allée sombre, il avança. Au bout de quelques secondes, il entendit un cri aigu, un cri strident, un cri mortuaire mais il continua à avancer. Ils commençait à transpirer, la sueur de son front dégoulina sur sa joue. Alors une peur encore jamais ressentie s'empara de son corps tout entier. Enfin, il vit la fin du tunnel, l'entrée de l'arène. Le soleil l'ébloui mais il ne s'arrêta pas. Il entra dans l'arène et ...

Rien, personne. Pas un monstre, pas un homme, pas un bruit. Soudain, il reçut un coup dans le dos tel un coup de bâton qui pourrait briser n'importe quelle armure et fut éjecté à quelques mètres de là. Il gisait, par terre, sans bouger. L'armure qu'il portait avait été brisé au niveau du milieu du dos, c'était l'armure de son père. Du sang sortait de sa bouche, il avait les yeux fermés ... Puis, il les ouvrit, ses yeux étaient rouges comme le feu ardent qui forge les armes, comme le sang qu'il recrachait de sa bouche ... comme le roi des cieux. Alors il se releva avec peine, il avait mal mais la rage, la haine et la vengeance qui s'étaient rassemblées en lui le fit continuer de se lever. Une fois debout, il observa, il observa celui qui lui avait donner ce coup, un monstre affreux était dressé devant lui, la gueule remplit d'une fumée noire comme la braise ; des oreilles grandes comme un bouclier de petite épée, dépliées pour obtenir le moindre son qu'il pourrait y avoir ; un bec aussi gros qu'un marteau, aussi solide qu'un rocher ; une queue aussi puissante que la charge d'un bullfango ; et des pattes aussi vives que des pattes de vélociprey. Et, sentant la rage s'emparer de ses mains, la haine se contenir dans ses bras et la vengeance se préparer, il fonça.

Il fonça tel une munition de fusarbalète donnant le coup de grâce et, en ayant ses deux mains accrochées au manche de son épée, il dégaina son arme et attaqua le premier. Alors une magnifique épée de fer brillant au soleil sortit de son fourreau, des crocs tout autour de l'arme se levèrent, près à empaler sa victime tel une machine à tuer. Il donna toute ses forces dans sa frappe mais rata sa cible qui s'était envolée juste avant. Instantanément, il prit son couteau de dépeçage ranger sur la ceinture de son tasset et le lança. Il le lança si fort et si habilement qu'il toucha sa victime dans l'aile gauche. Le kut-ku atterit donc en vitesse sur le champs vide de l'arène. Il ne pouvait plus voler, son aile avait été transpercé par le couteau. Alors commença la bataille pour la vie. Le kut-ku, n'écoutant que son instinct, fonça sur le chasseur qui esquiva sa charge d'une roulade entre ses pattes. Puis, levant son épée, il allait frapper le monstre. Mais la créature recula et ne bougea plus, attendant le bon moment. Le chasseur ne comprenait pas, pourquoi faisait-il cela ? Soudain, une boule de feu sortit de la gueule du wyvern, pour se diriger vers notre héros qui lui, sans réfléchir, leva son épée et se protégea grâce à elle. La boule de feu explosa sur son épée et projetta le jeune chasseur en arrière. Elle avait rongée son épée, du métal en fusion coulait de son arme. Puis, l'esprit de vengeance reprit le dessus sur le chasseur. Se tournant vers la bête, les yeux en larmes, il le regarda tel un tueur regardant sa proie. Animé par la force de son père, il brandit sa lame et cria, d'un cri fort qui perturba le kut-ku. Alors, il courut vers sa cible, n'ayant qu'un seul but, venger ses parents. La créature fonça elle aussi. Alors, le chasseur fit une roulade sur le côté pour esquiver la charge et d'un revers aussi ravageur que mortel, il trancha la patte droite du kut-ku qui cria et s'effondra par terre. Alors, il s'arrêta, il ne bougea plus, il tenait son arme de la main droite et ... se tourna vers sa proie, vers sa cible, vers la cause de tout. Puis, il chargea son épée d'une force fénoménale, qui pourrait ravager n'importe qui, n'importe quoi, et acheva le monstre. Enfin, il resta là, à côté de sa récompense, de sa victime, sans rien dire, sans bouger, puis, il laissait tomber son arme et leva sa tête, il regarda le soleil et se dit : j'ai réussi. Alors, il sorti de l'arène, avec dans sa main droite, la lame ravageuse et dans sa main gauche ses trophés : Les daux oreilles du kut-ku ainsi que son bec et ses griffes. Il fut acclamé par son professeur et alla posé tout ça dans son coffre.

Puis, revenant vers le camps d'entraînement, il fut interpellé par le professeur de l'arène qui le félicita et lui demanda de le suivre. Une fois arrivé dans une salle, il lui tendit quelque chose : une épée en os grande comme un homme, avec des écriture marquées dessus qui disait : "Rage, haine et vengeance sont termes de tout". Le professeur lui dit que c'est l'arme de son père qui lui avait demandé de lui donné si jamais il venait à tomber au combat. Puis, l'homme lui donna autre chose, un couteau de chasseur fait en métal avec des écritures dorées dessus qui disaient : "puise ta force dans ton coeur". Le couteau était orné de pierres et le manche était fait en peau d'apceros. Le professeur lui expliqua qu'il appartenait à sa mère quand elle mourut. Le chasseur, les larmes aux yeux, remercia le professeur qui lui donna en plus de l'argent pour se confectionner une nouvelle armure. En rentrant chez lui, il cria à tous le village qu'il allait devenir le plus grand chasseur de tous les temps, personne ne le cru pour le moment ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xalevis
Administrateurs
Administrateurs


Messages : 982
Points de réputation MHU : 1695
Réputation du chasseur : 1
Date d'inscription : 04/12/2007
Age : 23
Localisation : quelque par dans l'estomac d'un akantor

MessageSujet: Re: Ma première fic   Mer 22 Oct - 17:01

Ce serai pas un debut de roman que je vait metre en premiere page du forum? y me fot juste un titre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ceanataur
Modérateurs
Modérateurs


Messages : 84
Points de réputation MHU : 0
Réputation du chasseur : 0
Date d'inscription : 24/08/2008
Age : 22
Localisation : Devant le fatalis, en train de tuer des mosswines

MessageSujet: Re: Ma première fic   Mer 22 Oct - 19:39

Ok, mais le titre, j'en ai pas encore, dsl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valmort
Khezu
Khezu


Messages : 191
Points de réputation MHU : 0
Réputation du chasseur : 0
Date d'inscription : 14/02/2008
Age : 21

MessageSujet: Re: Ma première fic   Ven 24 Oct - 16:38

Mais xalevis t'est VRAIMENT nul c'est des nouvelles et comme titre je dirais:
Monster hunter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xalevis
Administrateurs
Administrateurs


Messages : 982
Points de réputation MHU : 1695
Réputation du chasseur : 1
Date d'inscription : 04/12/2007
Age : 23
Localisation : quelque par dans l'estomac d'un akantor

MessageSujet: Re: Ma première fic   Ven 24 Oct - 16:40

Dit donc toi tu sais qui je suis? tu sais ce que je suis capable de faire?
et ton titre je doit dire que c'est trés originale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valmort
Khezu
Khezu


Messages : 191
Points de réputation MHU : 0
Réputation du chasseur : 0
Date d'inscription : 14/02/2008
Age : 21

MessageSujet: Re: Ma première fic   Sam 25 Oct - 18:12

oui je sais que tu est l'admin du forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ceanataur
Modérateurs
Modérateurs


Messages : 84
Points de réputation MHU : 0
Réputation du chasseur : 0
Date d'inscription : 24/08/2008
Age : 22
Localisation : Devant le fatalis, en train de tuer des mosswines

MessageSujet: Re: Ma première fic   Sam 25 Oct - 22:25

Le titre, ce sera : une vie de chasseur

Première page du livre :

[/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xalevis
Administrateurs
Administrateurs


Messages : 982
Points de réputation MHU : 1695
Réputation du chasseur : 1
Date d'inscription : 04/12/2007
Age : 23
Localisation : quelque par dans l'estomac d'un akantor

MessageSujet: Re: Ma première fic   Ven 31 Oct - 17:52

Hummmm t'aurais pas plus petit mais je vais la metre t'inquiete po
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xalevis
Administrateurs
Administrateurs


Messages : 982
Points de réputation MHU : 1695
Réputation du chasseur : 1
Date d'inscription : 04/12/2007
Age : 23
Localisation : quelque par dans l'estomac d'un akantor

MessageSujet: Re: Ma première fic   Mar 4 Nov - 16:13

En faite je parlais de l'image, le texte et trop petit on voit rien et Pourquoi tu est passer de Chapitre II a Chapitre IV?Ou est le Chapitre III?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ceanataur
Modérateurs
Modérateurs


Messages : 84
Points de réputation MHU : 0
Réputation du chasseur : 0
Date d'inscription : 24/08/2008
Age : 22
Localisation : Devant le fatalis, en train de tuer des mosswines

MessageSujet: Re: Ma première fic   Mar 4 Nov - 22:12

Je sais, bon, désolé, mais ya un gros problème, ça veux pas marcher, bon, je vous envoi le lien de ma fic qui se trouve sur un autre forum, encore désolé : http://team-akantor.forumactif.org/fan-fic-f17/une-vie-de-chasseur-t5.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xalevis
Administrateurs
Administrateurs


Messages : 982
Points de réputation MHU : 1695
Réputation du chasseur : 1
Date d'inscription : 04/12/2007
Age : 23
Localisation : quelque par dans l'estomac d'un akantor

MessageSujet: Re: Ma première fic   Ven 7 Nov - 18:37

Arhhh!! tu crois que c'a viens de mon forum?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ma première fic   Aujourd'hui à 13:36

Revenir en haut Aller en bas
 
Ma première fic
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Stratégie] ICC 10 HM, première aile.
» Utopia, ma première ville, image p.01
» [CXL] Edenia ... ma première ville ... future mégalopole
» "Shell shock" et médecine durant la première guerre mondiale
» Soucis première course [Résolu]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monster Hunter Ultimate :: Le reste :: lieu de detente :: les teams, fan fic's fan art's :: les fan fic's-
Sauter vers: